Un avocat de Langlois président du comité de discipline des laboratoires de l’Agence mondiale antidopage

La communauté sportive internationale pourra compter sur l’expertise et le professionnalisme de Yann Bernard, associé au cabinet Langlois avocats, seul canadien à être nommé président en alternance du comité de discipline créé par le Standard international pour les laboratoires (SIL).

Les comités de discipline sont toujours composés de deux avocats et d’un scientifique, et ils sont présidés à tour de rôle par l’un des deux avocats, dont Me Bernard.

Ce SIL a pour but d’assurer la production par les laboratoires de résultats d’analyse valides et de données ayant valeur de preuve, ainsi que d’assurer l’harmonisation des modalités d’obtention et de rendu des résultats pour l’ensemble des laboratoires agréés.

Lorsque des laboratoires sont pris en défaut, que ce soit parce que leurs résultats sont erronés ou encore que leurs méthodes ne sont pas conformes, ils mettent en péril la crédibilité et la sécurité du système antidopage mondial. Pour cette raison, ils peuvent être traduits devant un comité de discipline qui émet des recommandations auprès du président de l’Agence mondiale antidopage en vue d’une suspension d’accréditation, ou encore auprès du comité exécutif de l’Agence mondiale antidopage en vue d’une révocation de l’accréditation du laboratoire en question.