Raphaelle Alimi-Lacroix animera un webinaire sur l’aide médicale à mourir : perspectives et suites de l’affaire Gladu/Truchon

Le 1er décembre, Me Raphaelle Alimi-Lacroix, avocate en droit du travail et de l’emploi chez Langlois, animera un webinaire sur l’aide médicale à mourir, organisé par la section de Droit Administratif et Constitutionnel et droits de la personne de l’Association du Barreau canadien, Division du Québec.

Dr Georges L’Espérance, neurochirurgien à la retraite et président de l’Association québécoise pour le droit de mourir dans la dignité, et Me Jean-François Leroux, avocat associé chez MedLégal présenteront les perspectives et les suites de l’affaire Gladu/Truchon à l’aube d’un nouveau projet de loi sur l’aide médicale à mourir au Canada. Les gouvernements fédéral et québécois ont jusqu’au 18 décembre 2020 pour repenser et réécrire leurs lois sur l’aide médicale à mourir et les critères pour accéder aux soins de fin de vie.

Pour mémoire, la cause de Mme Nicole Gladu et M. Jean Truchon a permis d’invalider les dispositions du Code criminel qui conditionnaient l’accès à l’aide médicale à mourir au critère de fin de vie ou de mort raisonnablement prévisible. Langlois a agi au soutien des demandeurs dans Gladu/Truchon, en représentant l’AQDMD et Dying with Dignity Canada. Pour en savoir plus, lisez l’article « Le droit de mourir dignement : la Cour supérieure tranche« . 

Cliquez ici pour vous inscrire au webinaire.

Flèche vers le haut Montez